Inscrivez ici votre courriel pour
être informé de notre actualité :


 

Livres à paraître :

Le communisme dans l'histoire, de l'abbé Onclair.
Le siècle des Rose-Croix, d'Alain Pascal.

Collections

Chants et musiques des armées royales

Chants et musiques des armées royales

27 titres.

Durée totale : 1h06.
Ed. Héritage sonore.

Plus de détails


19,00 € TTC

Cette compilation (comportant 27 titres !) propose des chansons et des musiques, tantôt grands classiques, tantôt très peu connues.

Un superbe disque, complet, très joliment présenté, muni d'un livret de 20 pages proposant pour chaque chanson les paroles ainsi qu'une introduction historique !

Le tout a été réalisé sous la houlette de Thierry Bouzard, spécialiste français du chant militaire et de tradition.

Un bel objet, appelé à devenir une référence !

 

Titres :

Le Chant du glaive - Vexilla Regis - Le Roi Renaud - Marche de Robert Bruce - Le cygne de Montfort - Réveillez-vous les picards - Le Cavalquet - La Piémontaise - Vive Henri IV - Marche des mousquetaires du Roi - Le Chevalier du guet - Les Dragons de Noailles - Marche des dragons de la Reine - Le Duc de Savoie - La Bataille de Fontenoy - Marche tactique - Adieux suisses - Fanchon - Carrousel de Monseigneur - Dans les gardes-françaises - Marche du Royal - Soissonnais - L’Assemblée - Le Roi a fait battre tambour - Monsieur l’Dauphin pardonne - Marche à deux timbales - Pelot d’Hennebont - Pauvre soldat revient de guerre.


Recensions :

bullet Dans Faits & Documents :


bullet Dans Présent n°7881 du 26 juin 2013 (extrait)

« Très belle compilation – près de trente titres ! – des chants et des musiques des armées royales. Un CD de référence conçu et présenté (le livret est tout à fait passionnant) par Thierry Bouzard, spécialiste reconnu du chant militaire et de tradition.
 
Parmi les chants retenus là, Le Chant du Glaive que nombre d’entre nous connaissent plutôt sous le titre Vin gaulois. Mais Thierry Bouzard a préféré retenir cette autre appellation (et même : Danse à l’épée) car, explique-t-il, il ne s’agit pas d’un chant à boire. Reste que c’est surtout ce bon vieux Gwin ar C’halloued (et gwin veut bien dire « vin ») qui, au Ve siècle, entraîna les Celtes contre les Francs.
 
[...] Très belle chanson, encore, que ce Monsieur l’Dauphin pardonne qui date du XVIIe siècle et raconte l’histoire de trois dragons portés déserteurs. Emprisonnés à Nantes et condamnés à la pendaison, ils sont graciés par le Dauphin en visite aux armées : « Il nous a pardonné / En descendant de l’échelle / Nous nous mîmes à chanter / Monsieur l’Dauphin pardonne / Faut l’aller remercier. »
 
Sauf exception, tous ces chants ont été enregistrés par des chorales militaires. Du temps, sans doute, où les chorales militaires avaient un répertoire patrimonial…
 
Pour les musiques, on retrouve le Vexilla Regis (VIe siècle) ; La Marche de Robert Bruce (adaptée d’un air écossais, Scots wha hae chanté lors de la bataille de Bannockburn en 1314) ; Le Cavalquet (sonnerie réglementaire de cavalerie) ; La Marche des Mousquetaires du Roi (Lully, 1673) ; La Marche tactique (composée par le chevalier de Lirou en 1767) ; La Marche des dragons de la Reine (Lully, 1703) ; le Carrousel de Monseigneur (Lully, 1686) ; La Marche du Royal-Soissonnais (Favard, 1758) ; La Marche à deux timbales (Philidor, 1685). »

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Rechercher


NOUS CONTACTER :

Par courriel :
cliquer ici.

Par téléphone :
01 83 62 98 12

Par fax:
09 72 25 58 17

Par courrier à notre siège :
Editions des Cimes
5 rue Auguste Bartholdi
75015 PARIS